MAIGRIR AVEC LE JEÛNE INTERMITTENT

SOMMAIRE :

  • DÉFINITION
  • SES BIENFAITS
  • LES 4 MÉTHODES DU JEÛNE INTERMITTENT

I. DÉFINITION

Le jeûne intermittent consiste à ne pas s’alimenter pendant 12 à 16 heures. Le but est de mettre « sur pause » l’organisme souvent trop sollicité et d’aider le foie à mieux effectuer son travail de détoxication. Un travail parfois rendu difficile par des repas trop riches. Cette détox permet de remettre les compteurs à zéro tout en apprenant à mieux gérer son appétit.

II. LES BIENFAITS DU JEÛNE INTERMITTENT

  • Diminue la production d’insuline et le stockage des graisses et du sucre dans l’organisme
  • Stimule le déstockage des graisses 
  • Meilleur contrôle des sensations alimentaires 
  • Stimule la sécrétion de l’hormone de croissance
  • Améliore la performance physique et intellectuelle et diminue le temps de récupération 
  • Favorise la régénération cellulaire 
  • Permet le nettoyage de l’organisme et stimule l’autophagie ou fonction d’auto-nettoyage de l’organisme par ses propres cellules 
  • Diminue l’oxydation cellulaire et le vieillissement prématuré des cellules 
  • Prévient le surpoids et certaines pathologies associées : maladies cardiovasculaires, diabète, etc.

III. LES 4 MÉTHODES DE JEÛNE INTERMITTENT

1. LA MÉTHODE 16/8

Le jeûne intermittent 16/8 est à la fois un des plus connus et des plus aisés à suivre. Il consiste à jeûner pendant 16 heures et à pouvoir manger dans les 8 autres heures de la journée.
Naturellement, il faut prendre en compte le fait que vous ne pouvez pas, durant ces 8 heures, manger n’importe quoi. Vous devez vous alimenter sainement, sans frustration, mais sans excès non plus.

2. LA MÉTHODE 5/2 

Elle se réalise au cours d’une semaine, et non d’une journée : vous jeûnez deux jours et mangez normalement les cinq autres jours.
Il a, lui aussi, fait ses preuves et permet de bien maigrir. Il faut toutefois veiller à manger correctement durant les cinq jours où l’alimentation est autorisée.

3. LA MÉTHODE EAT-STOP-EAT

Il s’agit d’un jeûne de 24 heures complètes. D’un repas jusqu’à l’autre, en laissant une journée entière de non-alimentation. Là encore, c’est à chacun d’opter pour le repas qui lui est nécessaire. Il diffère en fonction des personnes, bien qu’il y ait plusieurs recommandations.
Il s’agit de le pratiquer au moins une fois par semaine et maximum trois, en mangeant normalement les autres jours.

4. LA MÉTHODE 1/2

Le jeûne intermittent un sur deux est assez simple. Il s’agit de jeûner un jour sur deux, en général sur une semaine. Un jour d’alimentation normale, un jour sans manger.

Le jeûne intermittent est particulièrement apprécié et efficace, car il se rapproche le plus de notre chrono-biologie. Il permet une bonne perte de poids sans mettre le corps en situation d’alerte. Ainsi, l’organisme ne réalise pas de stockage et puise dans ses réserves de façon naturelle.

Ce régime est particulièrement facile à suivre. En effet, notre corps n’a, finalement, pas besoin d’autant de repas pour fonctionner de manière optimale. La promesse d’un repas complet et sain permet de tenir pendant les heures de jeûne. Les infusions ou tisanes drainantes qui peuvent être consommées pendant ces heures, telles que celles au romarin, au pissenlit ou encore à l’ortie aident également à tenir sans manger. Elles jouent, en plus, un rôle de coupe-faim. Il ne faut pas oublier que le but premier du jeûne intermittent est de réduire les calories, en aucun cas de s’affamer.

En termes de santé, le jeûne lutte contre le mauvais cholestérol et la glycémie, ce qui en fait un atout santé de taille. Il a également affirmé que cette technique réduisait les risques cardiaques et favorisait une meilleure santé.

Découvrez aussi notre article les 4 types de jeûne pour avoir une vue complète du jeûne et peut-être trouver ce qui vous convient le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *